UA-80357080-1
 

L’Artemisia Annua

Dernière mise à jour : 21 sept. 2021

Miraculeux cadeau de la nature pour soigner la Covid-19 ?


C’est en avril 2020, lorsque le Président Malgache Andry Rajoelina (qui depuis vient par ailleurs, de déjouer une tentative d'assassinat à Madagascar le 22 juillet 2021) a dit « Notre munition la nature ! » que mes antennes ce sont activées en mode réception.


Il annonçait avoir un remède contre le coronavirus la boisson « Covid-Organics » , cette tisane à la base principalement d’Artemisia donnerais des résultats en sept jours afin de prévenir et de guérir les nouveaux patients malades de La Covid-19.




ALORS, QU’EST-CE QUE C’EST L’ARTEMESIA ? :


Connue depuis des millénaires en médecine chinoise et ayurvédique, l’armoise est une plante médicinale employée en phytothérapie, principalement pour son pouvoir fortifiant, mais aussi ses propriétés digestives, antispasmodiques, anti-inflammatoires, diurétiques, antifongiques et antibactériennes.


Appelée aussi Absinthe chinoise, l’armoise dispose de plus de 400 principes actifs. Les vertus de l’Artemisia annua riche en zinc sont reconnues dans la médecine traditionnelle chinoise depuis plus d’un millénaire, et elle s’utilise comme remède naturel, on la consomme sous forme d'infusions, tisanes, cataplasmes, bains, etc.


Botaniquement, l'armoise est une espèce de plantes herbacées vivaces de la famille des Astéracées qui peut mesurer de 60 cm à 2 m de haut.


Elle possède un feuillage vert foncé, avec une odeur rappelant l’absinthe.






Cette plante est une solution pour les millions d’Africains privés d’accès aux traitements conventionnels contre le paludisme. Plus habituée jusqu’alors à la chic clientèle qu’au petit peuple du continent, elle a tissé un vaste réseau de médecins convertis, de chercheurs ou de simples pratiquants sauvés des fièvres palustres par l’absorption quotidienne de l’infusion concoctée à partir de feuilles séchées.


Au paravent nous utilisons la Choloroquine pour lutter contre les fièvres montantes et descendantes et soigner le paludisme, mais avec le temps la maladie est devenue plus résistance et c’est la découverte de l’Artemisinine qui a pu ralentir l’épidémie de paludisme première cause de maladie infectieuse dans le monde.








 

SON HISTOIRE ET SES PETITES ANECDOTES :


L'usage de l'armoise est très ancien et remonte à l'antiquité, où elle était déjà associée à la femme, d'où son nom d'Artémise, terme dérivé du nom de la déesse Artémis (déesse de la nature sauvage) dans la mythologie grecque.

Dans la Grèce antique, chaque divinité était associée à des actions bénéfiques, Artemis étant associée à la facilitation de l'accouchement, le soulagement des femmes ayant des règles douloureuses et de la régularisation du cycle menstruel.


Pline déclare dans son Histoire Naturelle que c'est une plante que les voyageurs doivent porter sur eux pour ne pas ressentir de fatigue.


On lui prête très vite des propriétés magiques et protectrices, notamment contre la fatigue. Les Gaulois qui la nommaient "Ponema" l'employaient pour la même chose, et lui attribuaient aussi des pouvoirs magiques et protecteurs.


Un dicton français dit d'ailleurs "Qui portera l'armoise par le chemin ne se sentira jamais las", on entend encore aussi "Si tu connaissais les vertus de l'Artémise, tu la porterais dans ta chemise ».





Connue depuis toujours en Chine, mais également l’époque des Perses, de l’Égypte antique, des Romains, ceux sont les Celtes qui y étaient particulièrement attachés. En pratiquant notamment des rituels autour de cette plante aux vertus magiques et médicinales.


Selon leurs croyances, elle avait le pouvoir de faire fuir le diable, les sorcières ainsi que les énergies négatives au sens large du terme. Ils avaient coutume d’attacher un rameau à la ceinture ou de déposer l’armoise récoltée au solstice d’été au-dessus de leurs portes des maisons pour les protéger toute l’année.


Quant aux légionnaires Romains, ils disposaient des feuilles d’Artemisia dans leurs chaussures afin d’éviter les ampoules.


Au XVIIe siècle, les soldats l’utilisent pour nettoyer leurs carabines, grâce à son pouvoir ultra-absorbant des métaux lourds.

En Savoie, le Génépi est une armoise tout comme l'Artemesia et connue depuis des décennies par les Savoyards pour ses vertus connues pour lutter contre les rhumes et la grippe.





Dans les pays asiatiques comme la Chine, elle est utilisée en acupunture, on s'en sert pour apaiser les douleurs, stimuler l'appétit, guérir les différentes affections touchant l'appareil respiratoire et digestif, ainsi que pour favoriser la circulation veineuse.

Mais c’est lors de la guerre du Viêtnam qu’elle devient populaire. Les soldats qui mourraient plus du paludisme que sur le front, seront sauvés grâce à l’absorption de tisane de feuilles séchées d’Artemisia offertes part Mao empereur de la Chine.


Par la suite, la molécule « Artémisinine » sera isolée de la feuille d’Artemisia afin de créer des médicaments et fournir et commercialiser un traitement mondial aux malades du Paludisme.


 

L’ARTEMISININE LA MOLLECULE TUEUSE DE VIRUS :

C’est grâce à la chercheuse « Youyou Tu » que l’on doit la découverte de l'Artemisinine.


En 1972, Youyou Tu remarqua qu’il y avait peu de personnes contaminées de la Malaria dans les villages proches de champs d’Artemisia Annua, et c’est ainsi qu’elle découvrit et isola la molécule anti-paludique.


Malheureusement, Youyou Tu « Prix Nobel 2015 » pour sa découverte de la molécule a depuis mystérieusement disparue ainsi que toutes ses recherches.


Je n’ai pas plus d’information, car malgré mes recherches sur le sujet, je n’ai rien trouvé... Comme si sa disparition n'intéressait personne ?


Bref, affaire à suivre Gisèle...


De nos jours, les médicaments à base d'Artémisinine sont utilisés dans le traitement de la fièvre et du paludisme. Ils présentent une action rapide et sont efficaces contre les parasites du paludisme qui ont développé une résistance à la quinine.


En effet, préalablement, c’était la Chloroquine qui était prescrite pour lutter contre le paludisme. Mais « le plasmodium » parasite à l’origine de la maladie du paludisme s’adapte vite au traitement en laboratoire, raison pour laquelle il est devenu plus fort face à la chloroquine.


Depuis la découverte de Youyou Tu, c’est l’Artemisinine la molécule de l’Artemesia qui est depuis utilisée contre le paludisme, obtenant 99,5% de résultats positifs.


Il est important de noter que l'Artimisinine a été largement utilisée en Chine lors de l'épidémie de SRAS de 2003


Sous forme de tisane, ce breuvage est aussi très efficace sur les peuples les plus pauvres et isolés de la mondialisation.


Cueillir quelques feuilles d’Artemesia fait disparaître les symptômes du paludisme (qui sont par ailleurs, les mêmes que celui de La Covid-19) au bout de 5/6 jours, en luttant contre les fièvres intermittentes, comme celles également provoquées par la Malaria.

Par ailleurs, l’OMS nous informe qu’un traitement contre le cancer est possible, mais seulement après des résultats positifs actuellement en cours de recherches.


LES HYPOTHESES CONTRE LE COVID-19:


Avec le recul, nous savons que le parasite du virus du paludisme et celui du Covid-19 utilisent les mêmes récepteurs pour pénétrer dans la cellule. Et que la protéine Spike du virus du Covid-19 attaque l’hémoglobine des globules rouges en les empêchant de transporter l’oxygène dans les poumons.


Alors, le Covid-19 ne serait peut-être pas une pneumonie, mais une maladie du sang et il est alors, intéressant de se pencher sur le sujet de l’Artemisinine.


La plante pourrait éviter au virus de s’installer dans les cellules.




En effet, pour pénétrer le virus doit déverrouiller deux portes de la cellule (les récepteurs); l’Artémisinine (transportée grâce au zinc) fermerait la première porte et concernant la seconde porte, l’Artemesia diminue efficacement l’androgène et bloquerais ainsi l’accès du virus dans la cellule.


Infos source Journal « Le Monde » vidéo ci-dessous :



 

SES MILLE ET UNE VERTUS ET BIENFAITS :


Anti-parasitaire, anti-inflammatoire, bon pour le foie et la circulation du sang, lutte contre les troubles digestifs et courbatures, calme les douleurs osseuses et règles douloureuses, traite les troubles du sommeil, ralenti la prolifération de virus malveillants, renforce l’immunité et probablement anti-cancer (recherches en cours)…


L'armoise est principalement reconnue pour ses vertus toniques, fébrifuges, antispasmodiques, vermifuges et stomachiques.


Les bienfaits thérapeutiques proviennent de ses principes actifs (plus de 400 recensés), qui se concentrent dans ses feuilles et dans ses sommités fleuries.


L’Artemesia Annua est notamment une alternative à l'hydroxychloroquine contre la maladie le Lyme.


L'action diurétique de l’armoise peut être aussi utilisée dans le traitement des œdèmes, en cas de rétention d'eau, et d'hypertension artérielle.




Action anti-parasitaire :

Parmi toutes les vertus de l'armoise, citons que la plante possède des propriétés antiseptiques, diurétique, antifongiques, antiparasitaires et antibactériennes.


Ainsi, elle permet de soigner les troubles liés à une infestation de parasites : infection urinaire, catarrhe nasal, inflammation des voies aériennes (bronchite).

Action sur le cycle menstruel :

L'armoise permet de réguler le cycle menstruel chez les femmes présentant un cycle irrégulier, notamment durant la ménopause.


Au-delà des douleurs, l'armoise permet de supprimer, ou au moins de soulager tous les troubles liés au syndrome prémenstruel tels que la rétention d'eau, la prise de poids, le gonflement des seins, l'irritabilité, etc. Il est intéressant de l'associer aux feuilles de framboisier (en tisane), pour soulager les troubles féminins pendant toutes les périodes de leur vie, de la puberté à la ménopause.


Action sur le système digestif :

L'armoise, avec ses principes amers, est traditionnellement utilisée pour soulager tous les troubles digestifs : coliques, diarrhées chroniques, douleurs viscérales, flatulences, ballonnements, sensations de distension, etc.


Elle possède la propriété de stimuler les sécrétions du suc gastrique, stimulant la digestion et favorisant aussi l'appétit. D'ailleurs, l'armoise est souvent employée chez les personnes anorexiques ou souffrantes d'une perte d'appétit en général, souvent en association avec des graines de fenugrec qui stimulent aussi l’appétit.

Grâce à ses vertus vermifuges, elle participe à l'élimination des vers et parasites intestinaux.

Action contre le cancer :

Des études in vitro menées à l'Université de Washington ont montré l'action de l'artémisinine sur un grand nombre de cancers, plus précisément le cancer du sein, de la prostate et la leucémie (cancer des cellules de la moelle osseuse).


Son action semble être sélective ciblant directement les cellules cancéreuses sans endommager les cellules saines.


 

COMMENT LA CONSOMMER ? :


En cure préventive :

Faites chauffer 1 l d’eau, aux premiers frémissements (115° max) faite infuser pendant 15 min 5/10 grammes (une poignée) de branches d’artemisia


Consommer 2 à 3 tasses de la tisane tout au long de la journée, pendant une semaine. Refaire la cure d’une semaine quinze jours plus tard.


C'est une préparation efficace pour tous les maux que nous avons cités précédemment, mais pour les femmes souffrant de troubles liés aux règles, la cure doit débuter environ 10 jours avant la période habituelle des règles.


Il est recommandé de faire cette cure détox à l’arrivée de l’hiver à titre préventif.


En infusion :

Incorporer 1 cuillère à soupe d'armoise dans votre préparation de thé ou d’infusion, à boire en une fois (ne pas étaler dans la journée).

L’Artemisia étant forte en amertume le secret est d’ajouter un peu de miel pour savourer votre délicieuse tisane.


Plante aux propriétés sédatives naturelles, elle permet d'aider en cas d'insomnie légère et de problèmes d'endormissement, tout en apportant un mieux en cas de dépression légère ou de tension nerveuse.


Clique sur le lien ci-dessous pour découvrir la recette de tisane d'Artemesia "Maison de l’Artemisia" :

https://maison-artemisia.org/du-cote-medical-et-legal/posologie/



COMMENT LA CULTIVER ? :

L’Artemesia supporte aussi bien la sécheresse que les gelées d'hiver, elle ne demande pas beaucoup d'eau, ni de sol riche.


Si vous disposez de grands espaces ou de champs, mélanger un gramme de graines d’Artemisia Annua à 250 g de sable, suffiront largement à cultiver un grand nombre de m2.


Il faut y aller doucement, c’est pour cette raison qu’il est préférable de privilégier les semis pour la plantation d’Artemesia.


Récoltez les graines au mois d’octobre, 2/3 branches suffise pour une récolte personnelle, car mesurant entre 60 cm et 3 mètres, elle peut offrir jusqu’a 20 000 graines par plantes.


Il vous suffit de secouer les fleurs au-dessus d’un drap pour récolter vos graines, que vous placerez, jusqu’à la saison prochaine, dans une enveloppe au sec.


Au mois mars, préparer vos semis et dès l’apparition de quelques feuilles planter vos bébés Artemisia dans un pot rempli de terre. Et dès qu’ils mesurent entre 10 à 15cm vous pouvez remporter vos semis dans n’importe quel autre pot à l’extérieur ou en pleine terre.

COMMENT LA RECOLTER ? :

Une plante extraordinaire et facile à récolter.


Récolter votre Artemesia lorsqu’elle est en bourgeons, pas encore en fleurs, c'est là qu'elle au meilleur de son jus.


Prendre les branches du dessus (vous pouvez aussi déraciner le plan en entier et le faire sécher à l’enver) et mettre à sécher, bien aérer, sur des grilles pendant quelques jours à l’abri du soleil.


Laisser sécher maximum 1 semaine


Une fois sec, les mixer et les conserver dans une boite hermétique ou sachet en kraft.





 

OÙ S’EN PROCURER ? :


TISANES :


Herboristerie du Valmont :

« www.herboristerieduvalmont.com » est une Herboristerie de plantes médicinales traditionnelle en ligne, vous y trouverez des plantes et poudres de plantes Bio, de qualité conventionnelle en vrac ou en gélules. Toutes les matières premières proviennent de cultivateurs et d'herboristes renommés de France et d’Allemagne principalement.



Plante Artemisia coupée Bio 6,99 € TTC (clique sur le lien ci-dessous) :

https://www.herboristerieduvalmont.com/plantes-medicinales-en-vrac/2324-armoise-commune-plante-coupee-bio-5425021002829.html?gclid=Cj0KCQjw7pKFBhDUARIsAFUoMDYu1k3AshIltU8hGNreiE6LZx5Rls_QVE1I3bd7XsqDucJXZkhQmfoaAoGhEALw_wcB#/poids-sachet_100g/poids-sachet_250g


PLANTS :


La Pépinière Eric Deloulay Plantes Aromatiques

L'armoise annuelle aime les sols profonds et les expositions ensoleillés.


En culture de plein champ dans les régions chaudes, l'armoise annuelle peut atteindre 3 mètres.


À noter qu'elle pousse très bien en Sologne. La récolte se fait juste avant la floraison, période ou la plante est la plus riche en artémisinine.


Les feuilles doivent être séchées à l'abri du soleil.


Les 3 plants 24,54€ avec les frais de port (clique sur le lien ci-dessous) :


https://www.aromatiques.fr/les-armoises/557-armoise-annuelle.html


GRAINES :


Herboristerie en ligne Natura Sanat:


L’Herboristerie Natura Sanat est une boutique située à Narbonne dans le sud de la France, spécialisée en produits naturels et bio et propose des plante sèches, tisanes, des gammes de phytothérapie, d’aromathérapie, de cosmétique et de nutrithérapie.


La Gamme de Produits naturels et bio sélectionne des producteurs locaux ainsi que des laboratoires pour leur qualité, leur mode de production et leur éthique.


L’ensemble des produits en vente sont des produits naturels et issus de productions locales.




1000 Graines 8,62€ TTC avec les frais de port en point replay (Clique sur le lien ci-dessous) :

https://herboristerie-sanat.com/tisanes-et-thes/241-graines-d-artemisia-annua-armoise-annuelle.html

 

L’Association Kokopelli, au travers de ses diverses missions, poursuit un objectif simple : l’autonomie des populations. En 2019, ils lancent la campagne, “Cultivons-nous !


"Pour la Libération des Plantes Médicinales”, avec à l’honneur pour cette première édition : l’Artemisia Annua, car en plus d’être une plante médicinale très puissante et très efficace contre la malaria et contre le cancer, elle symbolise la résistance et la détermination que l’association incarne depuis des années !


Clique sur le lien ci-dessous pour acheter 200 de graines d'Artemesia pour 1,00€

C'est cadeau et tu fait une bonne action en aidant l'association :

https://kokopelli-semences.fr/fr/p/F1159-artemisia-annua


GRAINES OFFERTES :

Raphaël et Babette Colicci vous proposent de devenir ambassadeur, vous n’avez qu’à leur adresser une enveloppe timbrée à l’adresse : Oleatherm Chemin de la Bruyère des Salces - 34700 Saint Privat et ils vous enverront une petite poignée, partout dans le monde.



Sachant que dans une poignée il y environ 200 graines, alors dans une pincée d'un gramme il y a environ plus de 12 000 graines, alors Raphaël et Babette Colicci, ils ont déjà distribués à l'heure actuelle plus de 10 millions de graines à travers toute la France.


Un grand MERCI à Raphaël et Babette Colicci pour leur engagement et cette belle initiative !


Découvre leur site internet en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://www.oleatherm.com/babeth-et-raphael-colicci-ii/


TISANIERE :


L'infuseur permet d'utiliser des feuilles de thé entières libérant le goût et l'arôme dans l'eau sans résidu dans le thé. Lavable à la main ou au lave-vaisselle. Le grand verre à thé avec filtre à thé est idéal pour la préparation rapide de tout type de thé, comme le thé en vrac, aux herbes, aux fruits ou tisane.

Lien amazon :

https://www.amazon.fr/gp/product/B081F51GS2/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o05_s00?ie=UTF8

 

D'AUTRES FACONS DE BENEFICER DES PROPRIETES L'ARTEMISIA ? :


Depuis quelque temps aux états-unis, l'Artemisia est associée au café et si tu résides en Australie, alors tu as la chance de pouvoir la consommer en complément alimentaire.


Usage Fumigation :

La fumigation est utilisée traditionnellement par les autochtones d'Amérique du Nord pour purifier les lieux, les gens et les événements. Afin de regagner en puissance énergétique et de faire fuir les mauvaises énergies.


L'armoise (Artemisia vulgaris) est aussi dédiée à la déesse Artémis et favoriserait l'harmonie, la guérison et la clairvoyance.


C'est une plante de protection et de purification et qui ouvre l'accès à notre monde intérieur.


Batons de fumigation " Herboristerie du Valmont " :

https://www.herboristerieduvalmont.com/encens-resines-/3668-set-de-fumigation-sauge-blanche-cedre-et-armoise-commune-10-cm-par-piece-juniper-ridge-856350000791.html


Usage culinaire :

L'armoise possède une saveur sucrée, légèrement amère. Elle est utilisée en cuisine que ce soit dans le salé et dans le sucré. En effet, elle est employée pour parfumer les volailles, comme le poulet ou pour farcir la dinde. Autrefois, on l'utilisait pour attendrir les volailles dont la chair était trop coriace.


Aujourd'hui, c'est quand même dans les desserts qu'on en fait principalement usage.


Huile essentielle :

En diffusion, elle laisse un parfum boisé et fruité aux notes d'abricot, propice à la détente et à la relaxation et désinfecte l’air.

Attention : Sauf avis d’un professionnel, ne jamais utiliser d’huiles essentielles pures par voie orale ou sur la peau. L’ingestion d’huiles essentielles par voie orale est déconseillée sans encadrement professionnel.


En inhalation :

Elle permettrait de prévenir et de calmer les crises d’épilepsie et autrefois l’Artemesia était fumée par les Amérindiens dans les calumets de la paix.


Notamment inhaler au Mexique en substitut du tabac et du cannabis, les usagers qui fument de l’armoise rapportent un apaisement qui dure 30 à 60minutes.

À noter : L’utilisation par voie inhalée peut relever d’une médecine parallèle ou de la recherche d’effets psychoactifs dont les mécanismes d’action, la prévalence et les risques (outre ceux liés à l’inhalation de produits de combustion) restent encore à établir.


Autres utilisations " les recettes maison " :


En cataplasmes :

Vous pouvez préparer une infusion comme expliqué précédemment, laisser refroidir, puis tremper des compresses ou un linge propre dans l'infusion, et les appliquer sur les parties à traiter.


En frictions :

L'armoise peut aider à soulager les maux de ventre, les douleurs thoraciques et les contractions musculaires des membres inférieurs, après un effort physique intense.


Bains délassants :

Faites une décoction en mettez 100 g d'armoise dans 1 l d'eau froide. Mettez à chauffer, quand ça commence à bouillir, laissez chauffer à feu doux pendant 10 min.


Au bout de 10 min, retirez du feu, couvrez, et laissez infuser et refroidir.

Filtrez, versez la décoction dans votre bain, puis faites couler votre bain comme d'habitude.


Vous pouvez aussi mettre la décoction dans une bassine et compléter avec de l'eau claire pour faire un bain de pieds délassant.


On l'utilise pour stimuler la circulation sanguine, et donc lutter contre les jambes lourdes, traiter les phlébites et les varices.

Teinture mère :


En vente ou à réaliser soi-même avec un plant sec et débarrassé des parasite, la teinture mère aide à lutter contre les coups de mou. Prendre 10 à 15 gouttes diluées dans un peu d'eau, deux fois par jour, en dehors des repas.


En macérat :

Le premier processus de macération consiste à mélanger la plante sèche directement à l'huile d’olive.


Placez la plante bien séchée dans un bocal (que vous laisserez ouvert pendant la macération).


Recouvrez la plante d'huile d'olive bio première pression à froid et placez un morceau de tissu ou de papier sulfurisé sur le dessus du bocal que vous faites tenir avec un élastique. Il ne faut pas fermer le bocal, l'huile doit respirer, car il reste toujours un peu d'humidité dans la plante, et nous voulons nous assurer que l'humidité puisse s'échapper du bocal.


Vérifiez le niveau d'huile le lendemain. Certaines plantes vont absorber beaucoup d'huile, d'autres non. S'il n'y a plus assez d'huile pour recouvrir la plante, en rajouter. Notez bien que parfois la plante flotte et l'huile se retrouve sous la plante (ce qui ne veut pas dire qu'il manque de l'huile nécessairement).


Mettez le bocal dans un sac en papier épais qui ne laisse pas passer de lumière, et placer le tout devant une fenêtre qui reçoit le soleil, ou dehors à un endroit qui reçoit le soleil plusieurs heures par jour.


Placer un macérât huileux au soleil sans la protection du sac est une erreur, car nous savons aujourd'hui que les UV du soleil détruisent énormément de composants actifs de la plante. Ces composants sont très fragiles. De plus, avec le soleil, l'huile du macérât va s'oxyder plus vite.


Laissez macérer pendant au moins un mois, plus si vous le désirez et remuez le mélange de temps en temps.


Placez un morceau de coton ou de tissu non coloré sur un saladier en verre (vous verrez pourquoi en verre par la suite), assurez vous que le coton recouvre bien les parois du saladier et versez le mélange plante + huile dans le saladier sur le tissu. Ramenez les coins du tissu pour former un baluchon contenant le mélange, puis commencez à presser gentiment le mélange au travers du tissu avec vos mains.


Prenez votre temps, et essorez par torsion le tissu rempli du mélange.


Laissez décanter une journée. Regardez au travers du saladier en verre, au fond du saladier, afin de voir si de l'eau s'est séparée de l'huile. S'il y en a une couche, vous le verrez vite, et il faudra l'éliminer. Le mieux sera de récupérer l'huile uniquement par le dessus, à l'aide d'une louche. Attention de ne pas trop faire remuer la couche d'eau. Vous pouvez aussi la siphonner à l'aide d'un petite pipette.


Mettez en bouteille et étiquetez avec le nom de la plante et la date.

Conservez dans un endroit frais, sec et à l'abri de la lumière.


Consommer à raison de 15 gouttes / jour diluées dans de l'eau (dose moyenne pour un adulte).


En jus :

Recommandé pour multiplier jusqu’à six fois plus les effets de l’Artemisia.


Se réalise grâce à une machine à extracteur de jus ou la main.


Même processus que pour extraire le jus de papaye, Voir vidéo ci-dessous :


 

MA CONCLUSION :

J'adore l'odeur de l'Artemesia Annua et regarde comme elle pousse vite, la plus grande mesure déjà plus d'un mètre en seulement quelques mois !


Nous disposons de peu de recherches sur l’humain pour le moment, pourtant, lorsque nous faisons la synthèse des bienfaits les résultats sont inouïs sur les maladies dégénératives.


Les recherches pratiquées in-vitro donne des résultats très encourageant sur la destruction des cellules cancéreuses notamment celles du sein, du colon, des os et de la prostate.

Sachant que 70 % de nos médicaments sont issus des plantes, l’Artemisia Annua est un magnifique cadeau de la nature.


Pour moi, l’Artémésia Annua est une alternative pour permettre de gagner du temps en tant que première ligne de défense contre le virus de La Covid-19.


Attention à ne pas être en carence de fer, sinon l’Artemisia qui se fixe sur le fer pour atteindre les cellules ne pourra pas effectuer. Quelques rares effets indésirables ont été signalés, tels que des nausées, vertiges, troubles digestifs, troubles du rythme cardiaque et des risques d’allergie.


Il est bien évidemment par manque de recul, que la consommation d'Artemesia est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes.


Dans tous les cas, il est recommandé de consulter l’avis de votre médecin avant de consommer de l’armoise.


+D’INFOS :


LA MAISON DE L’ARTEMESIA :

https://maison-artemisia.org


Malaria business : les laboratoires contre la médecine naturelle ?


MAIS AUSSI :

Auteure du livre "Artemisia : une plante pour éradiquer le paludisme", Lucile Cornet-Vernet raconte les combats de scientifiques et de citoyens venus des quatre coins du monde, pour faire admettre à l'OMS et à l'industrie pharmaceutique les vertus de l’Artemisia.



A découvrir le livre "Vaccins Abus de conscience" du Docteur Alain Perrier publié en 2011:


Vous pouvez aussi approfondir le sujet en découvrant le sujet passionnant du traitement à l’ivermectine contre La Covid-19 :


https://www.francetvinfo.fr/vrai-ou-fake/vrai-ou-fake-l-ivermectine-est-elle-un-traitement-efficace-contre-le-covid-19-comme-l-affirment-ses-partisans_4352893.html


 

J'ai dans cet article j'ai regroupé toutes les informations recensées après de longues heures d'études sur le sujet, alors j'espère que cet article vous plaira et ainsi, aussi vous avoir transmis un peu de ma curiosité passionnée depuis la découverte de la superbe plante originaire de Chine "l'Artemisia Annua".


À très vite mes Gisèle et Jacqueline !


Bien à vous et des bisous,

Emily


Et pour encore plus d'interactions rejoins moi sur Instagram, Youtube, Pinterest et Facebook.

134 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout